Le prix du pain

Clickez ICI pour écouter le document

Cochez les énoncés corrects.

Le prix de la baguette a lui aussi baissé, mais curieusement la tendance a été renversée cette année.

Le pétrole représente plus ou moins 20% du prix du pain.

 

Le prix du pain: transcription

Surproduction, donc les prix du blé ont dégringolé. 15% cet été, 50% au moins en deux ans. Pour autant, on se demande si le prix du pain va baisser lui un petit peu. On fait du pain avec de la farine, et de la farine avec du blé. Pour l’instant, c’est pas le cas. Explication de Juliette Duquesne avec Samira El Gadir.

0,85, 0,90 € la baguette, le prix n’a pas beaucoup évolué ces derniers mois dans ces boulangeries. Et pourtant, en un an, la tonne de blé a chuté de 40%. Pendant la même période, le prix du pain a lui augmenté de 0,6%.

Jeune maman:
Quand on a connu les francs et quand on regarde l’euro, qu’on se dit que c’est un euro par jour pour une baguette de pain, 30 € par mois, ben pour un ménage un ménage, quand on est toute seule avec ses enfants par exemple c’est pas spécialement évident, mais bon, on fait avec.

Monsieur:
Ben, le prix n’a pas baissé, malgré, si vous voulez, la baisse de la farine, également en même temps du pétrole, enfin du fuel.

Femme âgée:
Dans le prix du pain, il n’y a pas que ça. Il y a… Vous avez la farine, vous avez la main-d’oeuvre, vous avez bon… euh… tous les frais qui sont avec.

Et en effet, les matières premières ne représenteraient que 20% du prix du pain. Le coût le plus important est celui de la main-d’oeuvre: plus de 40% du prix. Mais il y a aussi l’énergie: près de 5% de votre baguette.

Hélène Jourdain (boulangère):
Et chaque fois on dit: le prix du pain, le prix du pain.
En 2000, en francs, la baguette était à 4,60 FF, 4.60 FF ou 4,80 FF. Là, quand vous faites la comparaison, 0,85 multiplié par 6,55957, ça va revenir à 5,57 FF en huit ans et demi, neuf ans. Je ne trouve pas qu’il y ait une évolution si importante que ça.

Et selon certains boulangers, le coût de la farine n’aurait pas encore diminué.
Le prix devrait perdre quelques dizaines d’euros la tonne au quatrième trimestre. À vous de surveiller les étiquettes et de faire jouer la concurrence.

Des dizaines d’euros la tonne, ça fait pas beaucoup la baguette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :