• janvier 2011
    L M M J V S D
    « Déc   Fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  

Fonctionnaires et assimilés: une cible facile


La France n’a plus d’argent? C’est la faute de la fonction publique! Les transports augmentent? C’est la faute des cheminots (encore en grève!). L’éducation de nos enfants est en péril? Ah ces profs, toujours en vacances!

Les gens veulent des belles routes, des liaisons de trains nombreuses et rapides, un système scolaire qui permette à leurs enfants de  trouver un emploi pas trop dévalorisant pour eux-mêmes. Mais personne ne sait vraiment comment fonctionnent ces institutions (et ne veulent pas le savoir).

Lors de la dernière grève des enseignants de ma région, ils ont décidé de faire cours, tout en tenant un stand d’informations pour les parents: quasiment personne n’a pris 5 minutes pour comprendre leur mécontentement!

Lors d’une grève des cheminots demandant du personnel, du matériel nouveau (certains engins datent des années 60!), les voyageurs passent en courant devant les stands en brandissant le poing et vilipendant les grévistes! Des trains sont supprimés faute de personnel mais les gens ne cherchent pas à savoir pourquoi. Lorsque la nouvelle règlementation du travail prévoit de rallonger le temps de conduite des conducteurs, personne ne s’en offusque alors que d’un autre côté, on demande aux automobilistes et routiers de faire des pauses fréquentes et d’éviter de rouler la nuit!

Cette année, je n’aurai que 13 week-end libres pour profiter pleinement de ma famille. Je ne me plains pas, j’ai choisi ce métier (conducteur à la SNCF), mais je n’accepte pas que l’on me critique avec mon supposé salaire de sénateur (1800€ + les primes de déplacement env. 800€). Je travaille le 1er de l’an, pour l’anniversaire de mon fils, je prends mon service à 23h00 quand tout le monde va se coucher et je ne pourrai pas prendre de congé pendant la période Juillet-Août.

Je suis loin d’être le plus mal loti et malgré tout j’aime mon métier. Pourquoi s’acharner sur notre corporation pendant que des chefs d’entreprises touchent 80 fois plus que moi, que des présentateurs de TF1 touchent 110000€ par émission de divertissement, que des sportifs touchent 175000€ par SEMAINE, que les politiciens cumulent les salaires de leurs fonctions ainsi que leurs avantages?

Il est facile de tirer à boulets rouges sur la fonction publique. Il faut pourtant bien penser qu’elle n’a pas forcement pour but de « faire de l’argent », mais bien pour apporter un service à la population. Tous ces postes qui seront supprimés cette année, seront autant de postes en moins pour nos enfants ainsi qu’une baisse des services proposés: Plus d’attente à la Poste, plus d’enfants dans les classes, moins de trains pour toujours plus d’usagers (sans parler de la sécurité: les pas d’entretien des matériels sont rallongés), des délais d’attente toujours plus longs dans les différentes administrations, etc…

Ne cherchons pas à tirer tout le monde vers le bas, mais plutôt de s’informer sur les situations des autres afin de définir les priorités pour notre avenir.

Pour ceux qui seraient tentés de dire: vivement la privatisation de la SNCF, je les mets en garde contre l’augmentation très significative du prix du billet, que pour l’instant, l’Etat subventionne en partie, de l’apparition de nombreuses compagnies privées qui ne voudront que faire de l’argent sans se soucier des correspondances dans les gares, de réduire les coûts au détriment de la sécurité et de l’emploi.

Réfléchissez bien et demandez vous si c’est la fonction publique qui plombe la France, ou cette course à la rentabilité super capitaliste (on voit où cela nous mène en ce qui concerne la crise financière). Les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres.

Voilà, ce n’est pas le blues du Businessman, mais le blues du cheminot qui s’inquiète vraiment de l’avenir et qui a encore (pour combien de temps?) le droit de de manifester afin de dénoncer la marche forcée dans laquelle on nous entraîne.

David S, Conducteur de trains à la SNCF (31.12.08)

1-      Quels sont les problèmes évoqués? Connait-on les vrais responsables?

Plus d’argent, transports augmentent, éducation en péril. Personne ne sait vraiment comment fonctionnent ces institutions

2-      De quoi se plaint David?

a)      fonction publique: personne ne veut savoir comment fonctionnent les institutions, le motif des grèves,

qu’on critique la fonction publique (son but n’est pas faire de l’argent mais apporter un service)

b)      son emploi: (13 week-ends libres), qu’on le critique avec son salaire, travaille le Jour de l’an et n’a pas de congés en été

3-      Indiquez une phrase et des expressions avec lesquelles il  éveille la conscience du lecteur pour l’engager

Ne cherchons pas à tirer … – réfléchissez bien et demandez-vous

4-      Quelle est son opinion sur la privatisation?

contre: postes supprimés ( des postes en moins  pour nos enfants), baisse des services proposés, la fonction publique qui a pour but “faire de l’argent”, marche forcée dans laquelle on nous entraîne (dénonce)

5-      Quelle expression résume son sentiment? Est-elle positif ou négatif? Quel mot l’indique?

blues du cheminot

6-      Vocabulaire:

– trouvez le nom de la profession en rapport avec le transport ferrroviaire: cheminot

– appareil, instrument, machine: engin

– demander de faire attention, de se défendre: mettre en garde

7   Trouvez une expression qui signifie ataquer très violemment

tirer à boulets rouges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :