CONFÉRENCE SUR LE CLIMAT À DURBAN

Cliquez ICI pour écouter le document

Exercice 1 : De quoi parle-t-on dans cet extrait ? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Dans ce journal, on évoque :
la conférence des Nations Unies sur le climat.
le sommet de l’Union européenne sur le climat.

Dans ce journal, on entend :
le président de l’Union européenne.
la ministre française de l’Écologie.

Exercice 2 : Qu’apprend-on dans ce journal ? Sélectionnez dans la liste en fonction de ce que vous entendez.

À Durban, en Afrique du Sud, les pourparlés / négotiations ont duré plus longtemps que prévu.

Finalement, l’accord est en fait une feuille de route / une série d’étapes.

Il s’agit d’un plan / programme pour les quatre prochaines années.

Et ce plan n’a rien de contraignant / d’oblitatoire.

C’est à dire que rien n’oblige les États à diminuer / réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Mais cela suffit pour contenter / satisfaire Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre française de l’Écologie.

Exercice 3 : Les avancées du sommet sur le climat de Durban. Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

Selon Nathalie Kosciusko-Morizet :

L’objectif de la conférence des Nations Unies sur le climat était :
de revoir en profondeur le protocole de Kyoto.
d’avoir une suite au protocole de Kyoto.

Une perspective d’accord global impliquerait :
toutes les nations industrialisées.
toutes les nations du monde.

Cette perspective impliquerait notamment :
les nations les plus émettrices de gaz à effet de serre.
les pays qui échangent leurs crédits carbone sans contrôle.

Exercice 4 : Un sommet quand même décevant. Sélectionnez dans la liste en fonction de ce que vous entendez.

Toujours selon Nathalie Kosciusko-Morizet :

« Les négociations, c’est un  début / compromis / retour en arrière »

« L’économie générale de ce que souhaitait la France / l’ensemble des pays industrialisés / l’Union Européenne est là. »

« On n’a pas aujourd’hui sauvé la planète / freiné le réchauffement climatique / limité les émissions de CO2 »

La ministre française évoque un accord global selon lequel « l’augmentation moyenne de température ne dépassera pas / sera inférieure à / franchira la barrière de deux degrés.

La ministre ajoute : « cet objectif  n’est pas atteint / doit être renégocié / a été abandonné »

Exercice 5 : Vrai ou faux ? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez.

D’après Nathalie Kosciusko-Morizet, les nations sont sur la bonne voie pour s’entendre à propos des émissions de CO2.
VRAI   FAUX

Le plan rédigé à Durban correspond aux souhaits de l’Union européenne concernant le climat.
VRAI   FAUX

Selon la ministre française de l’Écologie, le bilan de Durban n’est pas complètement satisfaisant.
VRAI   FAUX

Pour la ministre, le bilan de la conférence de Durban est tout de même rassurant pour l’avenir.
VRAI   FAUX

Nathalie Kosciusko-Morizet pensait qu’un accord sur la limitation de l’augmentation de la température globale serait trouvé à Durban.
VRAI   FAUX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :